goodbye

Goodbye

Cet aurevoir sera très court parce que je ne sais pas les faire long. Pour des tonnes de raison logique, je dois m’arrêter. 

On peut aimer beaucoup de choses dans la vie, mais on ne peut pas toujours tout faire au même moment. A cet instant-ci de ma vie, je dois m’arrêter ici.  Continue reading “Goodbye”

Advertisements

Des rêves qui emplissent ma tête

Les yeux ouverts, je rêve grand. Je rêve d’un monde où tout irait sans faille. Que ce serait beau de se réveiller pour découvrir qu’en une nuit la paix a inondé la terre.

Des rêves, j’en ai par milliers. Suis-je une rêveuse ou une personne qui accomplit ?

Continue reading “Des rêves qui emplissent ma tête”

Souvenirs

Une lettre à Anna à 5 ans

Bonjour Anna,

J’ai entendu dire que tu es rentrée au CP, dans une école où on fait toutes les matières en français et toutes les matières en anglais. Si tu savais que les gens comme toi dans notre cher Cameroun, ne savent plus où se placer aujourd’hui. Sommes-nous anglophones ou francophones?Va savoir.

Toujours est-il, je sais que tu profites, mais je te le dirai profites-en encore plus.

Continue reading “Une lettre à Anna à 5 ans”

Le challenge, un article par jour est lancé

Oui, un challenge épique. Lorsque j’ai relancé ce site partant de mondoblog vers cet espace, j’avais mis ce challenge en place.

A l’époque, j’avais pensé, ne jamais pouvoir y arriver. Je ne l’avais pas atteint. Cependant, j’avais gagné beaucoup plus. Continue reading “Le challenge, un article par jour est lancé”

10 Raisons d’écrire encore et toujours

Lorsqu’on a la tête pleine, écrire est un challenge. On ne sait que choisir, de quoi parler, que taire, et pourquoi le taire. Tel a été mon challenge cette semaine. Envie d’écrire. beaucoup de choses, et finalement, je choisis de ne rien dire ou presque.

Ecrire s’inscrit un peu dans mon ADN, tout comme lire d’ailleurs, et je me suis dit que je pouvais partager avec vous, dix raisons pour lesquelles j’aime écrire. Court, net, précis, c’est parti (rires).  Continue reading “10 Raisons d’écrire encore et toujours”