Violence-De-Couple

Entre hypocrisie et courage- TBCS4E2

Aujourd’hui, je parlais avec ma tante. On parlait de tout et de rien. Dans le cours de la conversation, nous avons évoqué trois instances différentes de violences conjugales, en d’autres termes un des entendements de l’expression “violence de couple”. Pour parler français courant, nous avons parlé de trois femmes battues: une amie à moi, une tata de sa connaissance et une épouse de président dans un certain pays d’Afrique.

Dans le premier cas, la jeune dame avait eu le courage de partir. Dans les deux autres cas, ces femmes vivaient depuis des années le martyr et offrait au monde la façade de femmes épanouies, heureuses en ménage et heureuses ans la vie tout simplement, belle hypocrisie pourrait-on penser. Continue reading “Entre hypocrisie et courage- TBCS4E2”

Advertisements
passion amoureuse

Et s’ils étaient aveugles?

Il y a quelques jours, Gérard avait changé ou plutôt, il se sentait changé. Au cours des six derniers mois, il avait réussi malgré tout à garder platonique sa relation avec Anaïs. Il avait laissé des sentiments se développer en lui mais jamais sans franchir la ligne ultime. Mais ça c’était avant. Continue reading “Et s’ils étaient aveugles?”

vie-de-couple

Et s’ils étaient sourds-muets?

Il était six heures du soir. Ils étaient attablés pour le dîner, un peu plus tôt que de coutume. Gérard avait en effet prévu de ressortir et insistait toujours pour dîner en famille. Par amour, pour sauver les apparences, par responsabilité? Nul ne saurait le dire. Emilie, elle c’était fait une raison. Elle avançait dans la vie au gré de ses humeurs. Elle vivait au travers de lui et accessoirement de leurs deux enfants, Rita et Antoine âgés respectivement de cinq et trois ans. Ils l’occupaient assez pour qu’elle puisse oublier le reste. 

Six heures du soir, comme six ans, durée de leur mariage, le solde de deux ans d’amourette. Emilie ne se rappelait plus bien ce qu’avait voulu pleinement dire “être amoureuse”. Elle était la femme de Gérard, et elle ne savait pas bien si différence il existait. Ne se mariait-on pas par amour? Elle avait rencontré lors de sa deuxième année de master, les rêves pleins la tête. Lui travaillait déjà depuis quatre ans. Ils avaient cinq ans d’écart. C’était le JCD, agréable, charmeur, à l’écoute, elle avait tout de suite craqué. Etait-ce parce que son Master 2 en gestion des projets environnementaux, avait été sans suite professionnelle? Etait-ce parce qu’il lui avait souvent répété qu’elle était sa reine et qu’elle n’avait pas besoin de travailler? Toujours est-il que huit ans après, elle n’avait finalement jamais travaillé et était devenue “par amour”, une femme au foyer hors pair.

Continue reading “Et s’ils étaient sourds-muets?”