reussite-arnaque

La réussite, cette grande arnaque


La réussite, c’est une arnaque grandeur nature, bâtie pour maintenir la survie de la société de consommation.

Bon, une fois que je relis cette phrase qui vient tout juste d’apparaître dans mon esprit, je me dis “jeune femme, tu exagères”, mais au final je ne crois pas.

Posons des questions au hasard. Selon vous, quel est le symbole de la réussite d’une nation? Il suffit de regarder les sommets du G8, les tenues des présidents de la République et les voitures de luxe mises à leur disposition.

Pourtant, un dirigeant est censé être au service du peuple. Cependant, on vous dira qu’il représente l’image du pays. De ce fait, s’il roule dans une voiture qui coûte 20 millions, cela donne la sensation que le pays est pauvre ou en difficulté. Je caricature mais c’est de ça qu’il s’agit.

Ainsi, de part le monde, on a codifié, spécifié les principes de réussite apparents d’un pays. Lorsqu’on veut être froid, on s’arrête à la mesure du “Produit Intérieur Brut par habitant”. Lorsqu’on veut donner l’impression d’être progressif, on s’en tient à l’IDH, indice de développement humain. Ces deux mesures restent relatives et ne permettent pas de mettre en exergue tous les écarts qui peuvent s’installer entre riche et pauvre dans une société.

Ramenée à l’échelle de l’individu, cette petite analyse met en exergue le principe selon lequel la réussite économique entre autre ne serait au final qu’une course à la consommation et à la surenchère de biens. La conséquence pour des pays en voie de développement comme les nôtres se mesurent dans le train de vie indécent de l’état mais aussi la luxure qui caractérise les plus riches chez nous.

Mais est-ce donc une réussite pour laquelle il vaut la peine de se battre ? Réussir socialement, financièrement c’est avoir la plus grosse maison ? Le parc automobile le plus grand?

Sur le plan politique, comment arriverons-nous à créer une élite qui ne veut pas s’engraisser? Comment remettre le service et le bien-être de la société au centre des équations ? Comment limiter les écarts de plus en plus grands, voyants et perturbants de par le monde entre pauvres et riches ?

Au vu de tout cela, je continue à croire et penser avec assurance que le culte de la réussite tel qu’on nous le sert est une grande arnaque. Le storytelling de la belle maison, du yacht, des fêtes, des habits de marque, des voitures en nombre, tout ceci c’est de l’arnaque pour la simple et bonne raison que cela n’a jamais de fin. Le plus riche ne cessera d’en vouloir plus. Il ne cessera de vouloir épater le plus grand nombre de personnes et de ce fait, il s’accrochera au pouvoir. Pouvoir économique, pouvoir politique, pouvoir militaire, dans nos contrées, tout est désormais bon pour perpétuer un ordre bien établi.

Cela vaut pour le Cameroun et particulièrement pour le Cameroun. Une grande frange de la population vit dans la misère mais les dirigeants de nos organes administratifs roulent dans des voitures qui valent 80 millions et plus. On vous dira, selon cette vision schématique de la réussite, que c’est nécessaire. Oui, un pays avec des dirigeants qui roulent dans des “petites voitures”, ça fait “pauvre”, “faible”.

Au culte de la réussite factice, tout passe, et surtout tout casse. Le pays s’enfonce chaque jour dans une tristesse abyssale mais lorsqu’on observe le train de vie de nos dirigeants, on pourrait croire que tout va bien. Bientôt l’opinion internationale fera de grandes analyses, oubliant que ce mythe du “riche à tout prix” est totalement emprunté, et est celui qui nous dessert totalement.

Il y a de ces articles qu’on commence vite, où l’on écrit avec assurance mais on ne sait pas toujours bien comment les finir. Je crois que c’est ce qui arrive quand on écrit avec le coeur. En effet, je n’aurai de cesse de le penser et de le dire, le mythe de la réussite associé à nos pays, c’est de l’arnaque.

La réussite ça devrait être un pays sans malnutrition. La réussite ça devrait être un pays dans la paix mais aussi un pays sécurisé. La réussite devrait être tout autant collective qu’individuelle. On ne devrait pas se battre à tout prix, pour une place au soleil. La réussite ne devrait pas être le lot de certains et pas d’autres.

Quelquefois, je me sens d’ailleurs coupable, partant du principe que nombre de mes compatriotes vivent beaucoup moins bien que moi. La réussite ça devrait être le succès de toute la société et notre capacité à ptrotéger les plus démunis.

Réussite, réussir, un mot affreusement banalisé!

Ce brin de réflexion m’a été inspirée sans qu’elle le sache, par Befoune. En effet, dans un article récent, elle questionnait la définition habituelle de la réussite.

J’ose croire qu’en lisant son article et en terminant celui-ci, vous nous ferez le plaisir de rentrer vous aussi dans la discussion. Au plaisir de vous lire très vite.

Love, Anna

Advertisements

4 thoughts on “La réussite, cette grande arnaque

  1. Tout le monde ne se questionne pas sur la réussite de la même maniere.
    Certains sont heureux avec des biens matériels ostentatoires en plus d’une tranquilité d’esprit et d’autre préferent une vie de sens. je sépare les 2 mais on peut tout aussi bien avoir une vie de sens et croire à des valeurs plus terre à terre et rouler quand même en Ferrari.
    Ma mère dit souvent on n’achète pas à un pauvre. En gros l’idée vendue ne sera acheté qui si notre image reflete une réussite extérieure qui est la seule que nous savons “quantifier”.

    Aujourd’hui on ne croit plus que celui qui a la plus grosse BMW est heureux. Mais on calque le mot réussite à la réussite financière.

    Commentaire d’une personne sur sa collegue Associée chez un Big 4: Avec toute l’argent qu’elle se fait, elle pourrait porter autre chose que du Lamarthe …”

    La politique ou les politiciens ne sont que le reflets des croyances des peuples. Allons en inde et vivons de la réussite pronée par les Boudhistes. Mais qui veut porter une tuniques jaunes et ne manger que les produits de la terre ???
    C’est un tellement long sujet que vraiment mieux je m’arrete la.

    Like

    1. Mon problème de fond est qu’on en est arrivé là et qu’on trouve cela normal. Mon problème n’est pas que certains soit riches mais bien que d’autres soit hyper pauvres. Et être pauvre, signifie ne pas avoir réussi alors que bien souvent la société n’est pas construite de telle sorte que tout le monde puisse vivre décemment. Mon combat n’est donc pas de dire non à la richesse, mon combat est de dire “remettons l’humain au centre avant tout” car ces fameuses richesses ne sont que pure vanité. Lorsque tu meurs, la richesse ne définit pas ce que ton corps deviendra. Poussière c’est le destin de tous.

      Like

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s