5 étapes pour guérir de la colère


Qui dit fin d’année, dit bilan. C’est un mot que vous retrouvez souvent ici. Au-delà du bilan ou plutôt à l’intérieur, on retrouve les attitudes à faire évoluer. Je citerai ici la colère.

Le Dictionnaire Larousse (mon meilleur ami), définit la colère comme un « état affectif violent et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales ». Tout un programme à l’évidence!

On s’entend de fait que c’est un sentiment, une sensation dont on se passerait bien. Mais alors comment ?

1 Se connaître

La colère c’est une sensation qui n’arrive pas toute seule. On la sent toujours venir. Notre corps nous envoie des signaux. Il faut savoir les reconnaître et au minimum battre en retraite. Ainsi, si la colère monte pendant une discussion, sachez la reconnaître avant qu’elle arrive. C’est donc avoir réfléchi pour identifier ces actes ou situations qui pourraient avoir un effet négatif sur vous.

2. Aller à la source du mal

En réalité (et je parle d’expérience), lorsqu’on se met en colère, il y a toujours une raison de fond. Le problème ce n’est en général pas l’autre mais NOUS. Tel ou tel mot réveille une blessure du passé. Tel ou tel autre mot ou attitude nous donne le sentiment d’être insulté, etc… La définition le souligne bien, c’est celui qui s’énerve qui se sent agressé. Cependant, ça ne veut pas toujours dire que dans les faits,  il y a eu agression réelle au départ. C’est juste une perception. Il faut donc, travailler sur soi pour identifier et clore définitivement la blessure.

3. Penser à ce qu’on ressent après

Il y a quelques années, je me mettais en colère pour un rien. Le résultat était toujours le même : un résultat gâché, une journée pourrie, pleine de pensées négatives.

Aujourd’hui, ayant décidé de me débarassser de la colère coûte que coûte, elle arrive moins souvent et ne dure plus que quelques minutes. Cependant, la sensation après est horrible. Je me sens honteuse, diminuée. Les termes sont certes dur mais ils sont à la mesure du dégoût que m’inspire aujourd’hui la colère.

Alors, de plus en plus, lorsque je la sens venir, je visualise comment je serai après. Ca suffit pour faire descendre l’émotion. Parfois, la visualisation n’arrive pas avant. Dans ces cas, j’utilise la sensation de dégoût pour ne pas m’éterniser. Je fais une prière, je demande pardon à Dieu et à la personne blessée lorsque c’est possible.

L’objectif reste et demeure de sortir au plus vite de cet état.

4. Travailler à ne rien prendre sur soi

L’une des raisons clefs pour laquelle nous nous mettons souvent en colère (moi en tout cas), c’est que nous prenons les choses pour nous. Votre conjoint a une fois de plus jeté ses sous-vêtements parterre, vous le ressentez comme un manque de respect. Il aurait fait volontairement pour vous énerver, pour vous montrer qu’il est un homme et s’en fout. De toute façon, vous avez grandi avec des hommes machos qui n’avaient pas de respect pour les femmes et les considéraient comme bonnes à tout faire. Votre conjoint est t-il vraiment de ces hommes là?

Votre patron vient encore de vous crier dessus. Vous n’avez quand même pas été major de l’Ecole Polytechnique pour qu’on vous prenne pour de la m****. Vous êtes marié, père de famille ? A qui pense t-il qu’il parle ainsi ?

Vous avez regardé hier ce reportage sur les enfants-rois. Décidément, votre élève est vraiment l’exemple typique, toujours à tirer des airs. Sa montre de luxe qu’il exhibe lui donne t-elle le droit de vous répondre ainsi, vous professeur émérite depuis 25 ans ?

Dans la colère, le problème c’est toujours NOUS et notre perception des choses, jamais le contraire.

5  Décider de changer

Moi j’ai décidé que je ne voulais plus de la colère dans ma vie. Ai-je déjà chuté depuis que j’ai pris cette décision ? Oui. Cependant, le changement est perceptible. J’utilise très souvent le mot ici et de plus en plus dans ma vie : intentionnel. On peut devenir qui l’on veut. Comme le dit Benjamin P. Hardy, la personnalité n’est pas figée. Même la Bible souligne que celui qui nait de nouveau est transformé, devient une autre personne.

Tout ceci pour dire que si vous avez toujours été une personne colérique, que vous pensez que c’est votre caractère, cessez ces réflexions. Demandez-vous plutôt quels sont les impacts négatifs de la colère dans votre vie. N’hésitez pas à changer. Recherchez les ressources pour vous soutenir. Utilisez des astuces pour vous donner le signal à vous-même que ça ne va pas. En somme, ne subissez pas votre vie.

Voilà une année qui se termine. Si comme je l’ai été, vous êtes aujourd’hui prisonnier de vos émotions et surtout de la colère, vous pouvez changer. Proclamez-le : en 2018, je ne mettrai plus en colère et passez à l’action. Recherchez des livres, utilisez des amis pour vous soutenir, bâtissez le cadre pour votre réussite et CHANGEZ.

Si ce texte vous a été utile, si vous vivez une situation semblable et souhaitez vous aussi donner votre avis, retrouvons-nous ici, sur Facebook ou sur Twitter pour des échanges plus approfondis. Aussi, je prends vos avis sur la tenue de ce blog. Répondez à mon petit questionnaire juste ici pour de plus belles aventures ensemble en 2018.

Love, Anna♥

PS : Un Mardi lendemain de fête, plein d’épanouissement, de joie. Je suis heureuse d’être au jour 4 et je vous transmet ici toute cette joie !!!!
Advertisements

5 thoughts on “5 étapes pour guérir de la colère

  1. La colère … toute ma vie j’ai du y faire face, et en grandissant j’apprend doucement à être plus consciente lorsque ce genre de sentiments remontent .. alors je peux comme toi me servir de la visualisation pour la contrôler 🙂 Merci pour cet article très réconfortant , bonne journée

    Liked by 1 person

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s