Gratitude: 3 raisons de la pratiquer


La gratitude. Lorsqu’on se lève le matin en remerciant le monsieur là haut, de nous avoir offert le souffle de vie, c’est de la gratitude. De même, dire merci à ce collègue qui nous ouvre la porte, c’est tout autant de la gratitude. Plus rarement, dire merci à nos enfants pour ceux qu’ils sont, c’est encore plus de la gratitude.

Quelle sensation nous procure t-elle? Pourquoi est-ce utile de la porter comme un joli manteau? Voici quelques pistes de réponses

1. Ça fait du bien

Le sentiment premier qui naît de la gratitude est le bonheur. Le bonheur est un état, le plaisir est une sensation. Par conséquent, recherchons-toujours le bonheur plutôt que le plaisir. Le premier est durable et est avant tout est interne. Le deuxième est éphémère et souvent l’effet d’une action externe.

Le bonheur nous rend indépendant, le plaisir crée de la dépendance. C’est pourquoi dire “merci” contribue au bonheur. En effet, le “merci” ne se programme pas, ne se provoque pas. Il se vit, se ressent et s’exprime.

2. La gratitude est une base de la pensée positive

Pour entretenir des pensées positives, il faut savoir reconnaître nos bienfaits. Reconnaître les bienfaits, c’est donc dire merci. Ainsi, vous vous levez en bonne santé, vos enfants vont bien, vos affaires marchent, dites merci. En vous focalisant toujours sur la gratitude, vous regardez toujours le verre à moitié plein.

Les épreuves de la vie sont permanentes et nombreuses: décès, échecs, peines, etc… Elles n’ont de cesse de se présenter à nous. Or, rester focus sur le positif, permet de limiter l’impact du négatif dans nos vies.

Dernièrement, j’ai eu un problème d’ordinateur. Un ami m’a incité à dire merci parce qu’au minimum, j’avais une solution de recharge. Cependant, je lui en ai voulu d’annoncer si froidement la mort de mon ordinateur. Sa réponse était simple:

En toute chose, fait preuve de gratitude

En acceptant que mon ordinateur pouvait souffrir d’une panne définitive, j’ai accepté les options. Par exemple, j’ai admis qu’il y avait un PC fixe, désuet mais efficient dans mon environnement proche. J’ai accepté la possibilité de l’utiliser en cas de coup dur et j’ai dit “merci” d’avoir au moins-ce cet ordinateur.

Au final, mon ordinateur a été arrangé, mais je prends des précautions pour ne pas en dépendre. En me focalisant sur la gratitude, j’ai trouvé le moyen de ne voir que le positif de la situation. Grâce à cela, le positif s’est effectivement produit

3. La gratitude fait de vous une personne plus agréable à vivre

Quand on est en permanence reconnaissant, on est joyeux, bon vivant. On note donc  que la gratitude provoque le sourire. On l’a dit plus haut, elle rend heureux. En étant heureux, on apporte la bonne humeur autour de soi. Il n’y a rien de plus difficile que de vivre avec une personne grognon.

Convaincu? Pas encore? Vous me ferez tout de même gré d’un petit sourire ici, sur Facebook ou sur Twitter. Vous pouvez aussi (re)lire un élan de gratitude envers la vie, partagé avec vous.

Love, Anna♥

PS: La Case d’Anna a atteint les 10 000 Vues aujourd’hui. Je n’ai donc que des raisons de dire MERCI. Je vous suis infiniment reconnaissante, chers lecteurs. Ce n’est que le début de l’aventure!!!

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s