agir

Faites le choix d’agir en trois pas


Agir pour ce que l’on souhaite, pour ce que l’on veut, est une nécessité en tant que citoyen et être humain.

Cependant, avons-nous le courage de réfléchir/penser différemment?

Hier, j’étais dans un taxi, avec le chauffeur et une jeune dame. Les sujets d’actualité ne manquaient pas dans le pays.

Ils nous ont ramené sans conteste au constat habituel: le Cameroun c’est le Cameroun. Cette phrase contient un mélange de passivité, de défaitisme que je comprends.

Cependant, je me dis toujours, si on abandonne, comment les choses changeront- elles? En effet, je le lis très souvent, penser négatif, c’est se préparer à perdre.

Cela vaut pour la vie comme pour la citoyenneté. En ce qui concerne les citoyens en particulier, qu’est-ce que ça veut dire réellement

1. Il faut voter envers et contre tout

N’écoutez pas la voix du doute. Ne vous laissez pas détourner par la voix qui vous dirait que c’est un acte inutile. Voter c’est le premier devoir d’un citoyen.

En 2018, on ne focalise que sur les élections présidentielles. Or, au Cameroun, on votera aussi les députés et les maires. Voilà des occasions nombreuses de faire entendre vos voix.

2. Agissez, chaque fois que vous le pouvez

Lorsqu’on veut voir changer sa société, la politique n’est pas la seule voie. Il est vrai que les dirigeants devraient montrer l’exemple. Cependant, s’ils ne le font pas, que faisons-nous? Les imiter et aller tout droit vers le précipice?

Agissons! Un don aux orphelins est une action. Respecter la queue dans les embouteillages en est une aussi. Payer sa patente sans tricher, est une action. De même, consommer du véritable “made in Cameroon”, est une action.

Agir est dur, exaspérant mais c’est une bataille en soi.

3. Choisissez des actions utiles

Qu’est-ce qu’une action utile? Selon moi, c’est une action qui a un impact mesurable dans notre vie ou chez l’autre.

Je prends l’exemple de la surcharge dans les taxis. Au Cameroun, cet acte est puni par une amende de 25 000 F CFA. Les chauffeurs de transport en commun règlent cela à l’amiable avec la police. En somme, la surcharge suppose acte de corruption systématique.

De fait, ne pas surcharger c’est “refuser de corrompre ou d’être à l’origine d’un acte de corruption.”

Choisissons donc les actions utiles. Est-ce que mon article est une action utile? A vous d’en décider.

 

Pour conclure, l’exercice de la citoyenneté dans nos pays peut démoraliser. Toutefois, gardons toujours à l’esprit que le pays ne changera par hasard. Si le hasard agit, ce ne sera jamais pour notre bonheur.

Vous partagez ce point de vue? Vous avez un avis totalement différent? Discutons-en ici, sur Facebook ou sur Twitter.

Love, Anna ♥

Advertisements

One thought on “Faites le choix d’agir en trois pas

  1. True talk
    Surtout que dans les normes en cas d’accident le “sur chargeur “c’est son pb…
    Mais parfois en effet c’est si dur de ne pas surcharger quand tu as déjà attendu le taxi(pour les veinards) ou le “clando”

    Liked by 1 person

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s