237 raisons de découvrir Bimstr


Bimstr, prononcé “Bimsteur” (comme ils l’expliquent eux-mêmes sur leur site), c’est mon coup de coeur de la semaine. 

En somme, c’est une initiative comme je les aime, qui a commencé tout petit, sans bruit, et est en train de devenir une référence. Allons-y.

Il y a moins de deux ans (dans mon souvenir, je pense que c’est 2016), je tombe par hasard sur mon fil, sur une page et une vidéo. Dans cette vidéo, un jeune homme clairement d’origine Camerounaise (l’accent ne ment pas), me fait rire dès les 30 premières secondes. Il me faudra un moment encore, pour comprendre qu’il parle de musique camerounaise, et mieux qu’il partage des nouveautés.

Raison Sept: Bimstr, un espace rigolo

Il s’agissait donc au départ sous forme de chronique, pour Monsieur Anicet NEMANI, de nous présenter les dernières sorties “Musique urbaine camerounaise” de manière inoubliable. Sans aucun doute, dès le départ, l’initiative était novatrice. J’ai retenu très rapidement la phrase culte “Ne faites pas dans la sorcellerie, partagez”, et j’ai partagé (rires).

En effet, nous avons souvent ce reflexe, de regarder du contenu vidéo sympa sur les réseaux sociaux et de le garder pour nous. L’équipe Bimstr a tout de suite identifié cela comme un blocage. En retour (brillante idée marketing), ils ont créé ce slogan qui a le don de culpabiliser en douceur. Ainsi, ils augmentaient lentement mais sûrement leur audience.

Raison Trente: De l’innovation en permanence

Tout d’abord Bimstr c’était comme je l’ai dit des chroniques des dernières sorties. Puis, l’équipe a commencé à inviter les artistes à partager leurs dernières sorties, et on avait donc en plus des chroniques, des “exclusivités” vidéos tous les jours. Puis, ils ont même changé le contenu des chroniques incluant des invités surprises (La Blanche, rires assurés).

De même, je suis tombée par exemple sur ce concept de battles entre rappeurs sur un groupe Whatsapp dédié. Ou encore, le Bimstr Challenge (mon préféré, la saison 2 est en cours) qui a permis le temps d’un challenge vidéo, de découvrir de nouveaux talents bruts, 100% Camerounais.

Je pense même avoir perdu le fil de certaines innovations, mais Bimstr c’est ça, mille milliards d’idées en permanence.

Raison Deux Cent: La vision est juste immense

Comment exprimer ma motivation principale pour ce billet? Une page Facebook c’est un concept a priori banal. Une page Facebook qui parle de musique urbaine Camerounaise, certains se sont essayés. Un espace dédié à la musique d’hier, d’aujourd’hui et de demain, d’origine Camerounaise ça semblait déjà déroutant. Cependant, passer de la page Facebook, super bien animée avec une communauté de plus de cinquante mille fans à  UNE PLATEFORME MOBILE dédiée à la musique camerounaise…..

Je ne peux qu’être ébahie, émerveillée. Je respecte l’humilité des promoteurs de ce projet. Ils ont fait ce que j’aimerais voir plus d’entre nous faire: laisser le travail parler. Quand c’est bon, nul besoin d’interviews à gauche ou à droite. Encore moins besoin de grandes déclarations tonitruantes de reconnaissance personnelle. Aujourd’hui, nous sommes tous ensemble derrière ce projet. Personnellement, j’ai hâte d’avoir sur mon téléphone le 13 Août prochain, cette application d’un autre genre. Comme ils le disent, il y a bien #237raisonsdexceller

En attendant, si vous avez aimé, comme dit Bimstr, ne faites pas dans la sorcellerie, partagez! Je vous attend sur Twitter, Facebook ou ici pour un petit commentaire.

Love, Anna♦

PS: +237 est l’indicatif téléphonique du Cameroun. #team237 forever.

Advertisements

2 thoughts on “237 raisons de découvrir Bimstr

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s