Bonté- amitié

5 signes que vous êtes bon


Dans la Bible, dans la vie, un peu partout, on nous recommande très souvent d’être bon. En d’autres termes, d’être généreux, bienveillant, etc.

Cependant, si on demandait aux uns et aux autres ce qu’être bon signifie réellement pour eux, je suis certaine que les réponses ne seraient pas aussi évidentes.

Alors qu’est-ce que ça veut dire être bon, pour vous, pour moi?

Je n’en ferai certainement pas un long débat. Tout au plus, permettez-moi de partager quelques points de réflexion avec vous. Puissions-nous continuer de réfléchir ensemble (rires).

1. Etre bon, c’est être authentique tous les jours

Combien de fois avez-vous menti au cours de cette journée? Alors, dites-moi, soyez honnêtes? Peut-être devrions-nous commencer par définir le mensonge dont je parle. Chaque fois que vous avez fait ce sourire en pensant “tu m’énerves”, chaque fois que vous vous êtes emportés en regardant ce nom sur l’écran mais avez décroché avec le sourire. En somme, pour tout manque d’authenticité, vous avez menti, et c’est tout sauf de la bienveillance.

Il ne faut pas croire, je ne dirai pas non plus que je n’ai pas fauté aujourd’hui. La vie est un voyage, et ce voyage compte parfois plus que l’arrivée. Digression faite, ça n’y change rien, vous, moi avons ainsi manqué de bienveillance.

En effet, être bon, c’est d’abord accepter l’autre comme il est. Nul besoin d’être hypocrite avec l’autre lorsqu’on sait qu’on n’est pas nés pareils et que la différence grandit. Donc, si nous avons un problème, c’est nous pas l’autre. Si cela est admis, il n’y a aucune raison de médire. Il y a en encore moins de faire semblant. De même, il est absolument inutile de s’emporter.

Etre authentique, honnête, admettre poliment qu’on a été dérangé, qu’on ne sait pas bien gérer ce comportement, tout cela c’est être bon. Cependant, je ne vous appelle pas au manque de respect, à la vérité brute balancée à tout bout de champ. Non, je vous appelle à ne rien garder contre l’autre. Il n’y a pas à aimer ou détester, il y a juste à accepter l’autre tel qu’il est.

2. Etre bon c’est être désintéressé

Lorsque je donne, cela doit être véritablement sans rien n’attendre en retour, sinon ce n’est pas la peine. Que je donne de mon temps, de mon attention, de l’argent, je dois éviter de le faire par calcul. N’offrons pas ce cadeau à tel garçon ou telle fille pour acheter son amour/ intérêt. Ne disons pas “maman je t’aime”, juste avant de lui dire “j’ai fait une bêtise”. De la même façon, ne faisons pas des dons à l’église, à la mosquée, à l’orphelinat pour être bien vu, faisons-le avec cœur. Ne rien attendre en retour, extrêmement difficile mais tellement plus gratifiant.

3. Etre bon c’est très souvent faire ce qu’on ne veut pas

Vous rappelez vous de cette vieille tante que vous n’aimez pas? Aujourd’hui vous passerez la journée avec elle. Etre bon, c’est accepter de le faire avec joie. Depuis que j’ai décidé d’être plus bienveillante, mes envies ont parfois été challengées. Ainsi, je pense à ce groupe d’amis où je ne voulais plus la mettre la pression à personne pour des cotisations. Je l’ai quand même fait. Pourquoi? C’était pour faire du bien à autrui.

Lorsqu’on décidé d’être bienveillant, on se focalisera en tout sur la fin et non sur les moyens. C’est un exercice peu banal, je l’admets. Mais au final, qu’est-ce qui est banal dans cette vie?

4. Etre bon c’est être source de bonne humeur

Vous êtes celui qui fait toutes les blagues du groupe? Vous êtes celle qui a toujours le sourire ou un mot gentil? Vous êtes le/la collègue que tout le monde voudrait avoir. C’est une grande marque de bienveillance. Faire rire, apporter de la joie, en tout temps et circonstance, c’est être totalement bon. Voyez-vous mêmes l’énergie positive que vous dégagez autour de vous?

J’ai une petite sœur qui a ce merveilleux don. Mes deux sœurs en réalité sont de des vraies rigolotes. Lorsqu’elles sont tristes, on a qu’une seule envie, les prendre dans ses bras et chasser en elle toute la douleur du monde.

5. Etre bon c’est vivre sans penser à demain, ou à hier

Demain n’est pas encore, hier a été, vivons le présent. Je crois qu’une citation se rapproche de ces propos (ne me demandez pas l’auteur). Voilà, être bon, c’est vivre le présent. Hier, un tel ou un tel vous a énervé, aujourd’hui vous n’avez aucun problème. Demain, vous serez fâché parce que votre ami vous a planté aujourd’hui? Pourquoi anticiper sur de l’exaspération?

Il n’y aura jamais assez de temps, de moments pour rattraper nos vies lorsque nous serons partis, alors autant vivre chaque instant comme s’il était le dernier, dans la joie et la bonne humeur.

Est-ce que j’arrive tous les jours à être cette personne bonne que je professe ici, certainement pas. Cependant, c’est un objectif réel auquel je travaille tous les jours. Cela demandera encore un moment de transformation continue et volontaire, cependant je n’ai nul doute d’y arriver. Et si on prenait le pari ensemble?

Plus sérieusement, qu’en pensez-vous? Est-ce une attitude que vous voudriez développer? Ou mieux êtes-vous déjà plein de bienveillance? Comment le vivez-vous? Nous avons de grands espaces pour en discuter ici, sur Facebook ou Twitter.

Love, Anna♥

PS: Daily Challenge, Jour 10! Vogue mousaillon, tu es sur le chemin.

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s