Du drame d’un challenge à recommencer


Encore partie pour écrire un roman de mon challenge qui s’avère tout sauf aisé.

Et oui, depuis le 03 Janvier, je n’ai rien publié ici malgré ce challenge passionnant d’écrire tous les jours. Pourquoi ? Comme on dit chez moi, la vie n’est pas facile. Pourquoi je reprends? Tchieeeee parce que la vie n’est pas facile.

Plus sérieusement, tout ce que j’ai appris, je veux continuer à le développer. Qu’ai-je donc appris ?

Plus de créativité et d’attention

En écrivant tous les jours, on se prend à chercher de la matière dans tous les événements du quotidien.

Je vivais les émotions, avec plus d’acuité consciente que je pouvais en tirer un fait, une analyse pour l’article du jour.

Cela m’a permis de me rendre compte que très souvent, on peut traverser sans vie sans la vivre pleinement. On peut de même, perdre des opportunités car on n’a pas la distance pour les voir.

Voudrais-je vivre comme ça tous les jours? Oui, totalement. Si en plus, ça me permet de partager avec le plus grand nombre, belle cerise sur le gâteau.

Plus de combativité

La combativité, je l’ai en moi. Je crois que c’est un beau tribut de mon éducation. Cependant, c’est une qualité qui se nourrit. Je crois que sans challenge, elle s’émousse. Tout au long du mois de Décembre, elle a été boostée. Je repense notamment à mon séjour à Kribi les trois derniers jours de l’année et le jour de l’an. La connexion mobile était loin d’être bonne et je n’avais pas accès à un WI-FI. Malgré tout, j’ai trouvé la motivation, l’inventivité pour écrire, monter les visuels et tout cela de mon téléphone.

Cet esprit de guerrière est une arme puissante pour un entrepreneur. De ce fait, continuer à le booster serait juste top.

Des écrits plus incisifs

Dans le cadre de mon travail, la production de contenu est une nécessité.

Apprendre à mieux écrire, à être plus attrayante quelque soit le thème, cela me servira aussi dans mon travail.

Ecrire tous les jours, permet d’écrire mieux. Sans pratique, point d’évolution. Écrire sur La Case d’Anna s’apparente donc à un exercice plaisant.

Je relis mes articles. Je mesure l’impact, je vérifie tel ou tel mot. Chaque jour d’écriture en Décembre 2017, m’a donné la sensation de grandir à la vitesse du Soleil. Recommencer cette routine me semble donc aller de soi.

Écrire répond à mes objectifs 2018

En écrivant mon plan 2018 (je vous parlerai prochainement du processus), j’ai dû réfléchir à mon futur. En le visualisant, j’ai aussi défini les activités/actions qui m’y mèneraient. Écrire en fait partie, donc on écrit.

En somme, voilà quelques leçons retenues de mon mois de challenge. Combinées, elles justifient mon envie de reprendre le bâton de pèlerin.

Alors, disposés à me rejoindre encore? Manifestez votre enthousiasme ici, sur Facebook ou Twitter. En attendant je vais rejoindre Morphée.

Love, Anna ♥

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s