Mes 3 petits secrets de productivité


En prélude au début d’une nouvelle semaine, je songeais à vous parler de productivité.

Cependant, je me demandais, sous quel angle prendre le sujet. En effet, dans notre monde où tout est “aller plus vite, aller plus haut”, la productivité est galvaudée. Que dire que vous ne sauriez déjà?

Puis j’ai lu cet article de Thomas Oppong sur l’art d’être la meilleure version de soi tous les jours. Et j’ai trouvé!

En tant qu’entrepreneur, et seul employée permanent, j’ai très souvent l’impression de ne jamais avoir le temps. Je tend à croire que je suis trop occupée, sur occupée et je laisse facilement les choses s’accumuler.

Par exemple, le mois dernier, malgré une liste des tâches bien tracées, je n’ai accompli que 50% de mon plan du mois. Une vraie catastrophe. Si je n’y prends garde, il pourrait en être de même ce mois. Alors, que faire?

1. Se donner de l’importance

Comme le dit Thomas Oppong dans son article, une promesse qu’on se fait à soi-même devrait être d’importance capitale. Or, parce qu’on décide soi-même du délai, on a souvent beaucoup de facilité à le repousser.

En effet, en entreprise multinationale, la sensation de trahir le chef, le directeur général, etc est souvent suffisante pour être productif. A son compte, lorsqu’on dépasse les tâches pour les clients, s’occuper de soi-même est parfois une gageüre.

Ainsi, il faut pouvoir se respecter soi-même au maximum pour encore mieux respecter les employés qu’on envoie

2. Toujours relier vos actions à votre plan de vie

Travailler tout seul peut peser. On se laisse parfois engloutir par les petites actions du quotidien sans les remettre en contexte.

Or, avoir un plan plus grand pour l’entreprise et pour soi, nous donne plus d’énergie. La petite action qui sert le grand objectif, nous remplit ainsi de joie et de motivation.

Je pourrais encore le résumer à découper au maximum les grands objectifs en petites tâches. Personnellement, je me sens toujours mieux quand je fais le lien entre mon projet de vie, d’entreprise et la logique d’une action.

3. Être réaliste et patient

Sincèrement, on ne peut pas tout faire. En effet, je m’en rends compte tous les jours. Ma fille m’épuise parfois, l’ordinateur plante, le téléphone est lent (rires). En somme, la vie est tout sauf un long fleuve tranquille. Alors, être productif demande de prendre tout cela en considération.

De même, lorsqu’on se lance sur un projet, il fait savoir être patient. Le travail paie toujours mais jamais à l’instant T. Les résultats d’un travail acharné demandent temps et consistance pour être observés. Je vous invite donc à ne pas vous décourager sur le chemin.

Ainsi, se termine cet article consacré à mes trois petits secrets de productivité.

D’autres astuces à partager? N’hésitez pas à rejoindre la conversation sur Facebook, Twitter ou tout simplement en commentaire plus bas.

Excellent début de semaine.

Love, Anna♦

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s