Vrai, Vrai, les télénovélas c’est la vie réelle


Chers amis,

Qu’il le soit dit, je ne suis pas une fanatique de télévision et encore moins de ces fameux télénovélas. Mais une fois de temps en temps, certains mois, une de ces séries peut retenir mon attention et me plonger dans le besoin incessant de les regarder. Ceci est d’autant plus drôle que les télénovelas c’est comme les Harlequins ou les romans de Barbara Cartland et je n’ai jamais lu ni l’un ni l’autre.

Donc au final, j’ai bien dû me questionner pour comprenre ce qui pouvait m’inciter de temps en temps à m’accrocher à l’une de ces séries, et ce en recherchant avant tout des raisons rationnelles.

Et puis Eureka, il y a quelques jours, en regardant un épisode de l’une de mes séries su moment, j’ai enfin compris mon attachement, tel qu’exprimé dans le titre.

Vous ne le croirez jamais, j’en conviens mais les télénovelas, c’est la vie réelle.

Enlevons les recettes toutes faites de vengeance, richesse, etc et gardons juste les personnages et les émotions ressenties. On y voit des êtres humains qui expriment leur sentiment dans leur plus simple appareil : l’envie gratuite, l’amour, la vengeance, l’orgueil, la paresse, etc. On voit des situations qui dans la vie seraient masquées. Cette jeune fille qui se prend pour le centre du monde, aurait toujours en public des allures de sainte Nitouche, ce mari jaloux aurait des airs de saint, et j’en passe.

Les telenovelas apparaissent comme un théâtre bien fait où les gens retrouvent ces faits du quotidien dont on ne parle jamais en face. Dans notre pays, et dans nos familles, rien ou très peu est lisse. Beaucoup de familles s’avèrent être des sacs à crabes où le père ne parle pas à la mère, où les uns et les autres se font cocu, mais aux yeux de la société tout est beau, magique.

Dans notre pays, nombreuses sont ces familles de la haute société, aux secrets détestables mais réellement détestables dont tout le monde est au courant, mais tout le monde ignore. De même, dans les quartiers modestes, où le salon du voisin donne sur la chambre de l’autre, les découvertes sont elles aussi parfois incroyables.

Or, qui est généralement détenteur de cette deuxième phases des choses? Qui a ces informations ? Ce sont les femmes. Regarder ces séries, au-dela du divertissement, c’est revoir la vie comme elle est, sans phares, sans faux-semblants. Les âmes bien-pensantes, ne peuvent que renier ces programmes qui de par l’hyperbolisme qui les caractérise, font penser à des créations toutes faites. En effet, l’hypocrisie fait partie de la vie de tous les jours.

Dans tous les cas,  je suis loin de recommander l’attachement permanent et excessif de mes soeurs camerounaises à ce programme. Toutefois, je pense que l’ingrédient principal de leur réussite, c’est une certaine forme de réalité.

La vie n’est pas rose, l’hypocrisie est de mise dans le monde, la méchanceté, plus courante qu’il n’y parait et ces programmes ont le mérite de l’avoir bien compris.

Alors, votre avis? J’ai hâte.

Love, Anna

Advertisements

5 thoughts on “Vrai, Vrai, les télénovélas c’est la vie réelle

  1. Je ne déteste pas les télénovelas mais je les trouve abrutissants. Je ne me sens pas enrichi à la fin.Ca et un mauvais jeu d’acteur.Tu me demanderas en quoi je sors grandi des thrillers policiers que j’adore, tout aussi abrutissant dans un autre genre looool. Les télénovelas sont addictifs, et tu as raison sur les raisons, toute cette passion…… ces émotions looool il ne faut surtout pas commencer mdr.

    Liked by 1 person

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s