Violence-De-Couple

Entre hypocrisie et courage- TBCS4E2

Aujourd’hui, je parlais avec ma tante. On parlait de tout et de rien. Dans le cours de la conversation, nous avons évoqué trois instances différentes de violences conjugales, en d’autres termes un des entendements de l’expression “violence de couple”. Pour parler français courant, nous avons parlé de trois femmes battues: une amie à moi, une tata de sa connaissance et une épouse de président dans un certain pays d’Afrique.

Dans le premier cas, la jeune dame avait eu le courage de partir. Dans les deux autres cas, ces femmes vivaient depuis des années le martyr et offrait au monde la façade de femmes épanouies, heureuses en ménage et heureuses ans la vie tout simplement, belle hypocrisie pourrait-on penser. Continue reading “Entre hypocrisie et courage- TBCS4E2”

Advertisements

Du drame de la maîtresse folichonne et de la femme prude..

“ma pétasse je la baise, ma meuf je lui fais l’amour” dixit la fouine!! les gars dites-moi pourquoi utiliser deux ressources quand on peut avoir une seule qui est parfaite tchiiippp! Ce statut est tiré de mon historique Facebook (sharing my memories) et date d’à peu près six ans. Je suis tombée dessus aujourd’hui et je me suis dit qu’il n’avait rien perdu de sa … Continue reading Du drame de la maîtresse folichonne et de la femme prude..

mariage

Et si on parlait mariage?

Et si on parlait mariage, et de l’image négative que les réseaux sociaux tendent à vouloir lui donner de nos jours? Il est triste de voir à quel point ces espaces peuvent devenir des lieux de définitions (positives ou négatives) de la perception générale de la vie.

Ceci est d’autant plus vrai dans l’univers Camerounais où tout le monde a parfois tendance à définir une vision des choses et notamment sur le sujet critique du mariage

 Les réseaux sociaux et notamment les espaces d’expression pour les femmes (site internet, groupes & pages Facebook, comptes Twitter de personnalité) semblent s’être lancés dans un combat éperdu pour diaboliser le mariage. Vous me direz, avec cette capacité de Facebook à ne vous présenter que les publications qui seraient susceptibles de vous intéresser (suite à de vagues interactions), peut-être ai-je été piégée. Toujours est-il que de plus en plus autour de moi, j’entends les gens et surtout les femmes parler du mariage comme d’un tombeau, un endroit où on ne vivrait que du malheur parce qu’il faut (comme le dit une chanson célèbre chez moi) “supporter”. Continue reading “Et si on parlait mariage?”