Papa est parti, comme il l’a voulu

A chaque fois que je porte des douleurs et je me décide à écrire ici, je relis un de mes plus récents articles.

Ce matin, je n’ai pas échappé à la règle. Déterminée à vous parler de mes peines, je suis donc tombée sur cet article intitulé : “Au jeu de la vie, il n’y a que des gagnants”.

A le relire, je me suis donc résolue à vous parler non de la douleur de la perte de mon papa chéri (objet initial de ce texte) mais du bonheur de l’avoir connu. En effet, “Papa est parti comme il l’a voulu”.

Continue reading “Papa est parti, comme il l’a voulu”

Advertisements