Sois ce que tu veux


Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé faire plusieurs choses à la fois. A l’âge de 6-7 ans, mon après-midi de loisirs pouvait se découper ainsi: trente minutes de lecture, trente minutes de danse, trente minutes ou plus de théâtre. Je créais des pièces de théâtre avec plusieurs personnages et je jouais à tour de rôle, les différents rôles.

Adolescente, j’étais encore plus éclectique dans mes goûts, mes activités et mes intérêts. Puis l’âge adulte est arrivé et les lectures sur le développement personnel et la productivité. L’un des credos que j’ai souvent vu revenir était : on ne peut faire bien qu’une chose à la fois. Découvrez votre vraie passion et vous excellerez. D’ailleurs, j’ai déjà évoqué ici de la dictature de la passion. Qu’à cela ne tienne, un décor était planté dans ma tête

Il fallait donc choisir de se concentrer sur une passion. Si c’est le marketing, ce n’est que ça. Si c’est la littérature africaine, ça attendra après. Si c’est ton goût pour la musique, là aussi il faudrait choisir.

Ces réflexions m’ont amené à me remettre en question et parfois au point de me dire qu’au final, je ne savais peut-être pas ce que je voulais. Eh oui, si la danse est une passion, écrire en est une autre, lire une troisième et le digital une autre, peut-être que j’étais simplement trop dispersé. Très certainement, c’était cette dispersion qui m’empêcherait de réussir ou briller et il faudrait que ça change.

Pendant quelques temps, mon esprit, mon vague égo a ainsi divagué. Puis j’ai réalisé que tout ceci n’était que du flan. Très certainement, il est Important d’avoir du focus. Cependant, il est tout aussi important d’être bien dans ses baskets. La vie est courte et la remplir de regrets n’aurait guère sa place.

De cette acceptation, j’ai décidé et accepté que j’avais le droit et même l’obligation de faire les choses comme je les sens. En effet, la vie n’est pas une course d’obstacles volontairement placés pour nous faire tomber. La vie est plutôt une belle aventure qui doit être vécue à fond.

Ainsi, j’ai décidé qu’en 2020, je ferai tout ce que j’ai envie de faire sans bloquer mon énergie. Je ferais véritablement ce qui me passe par la tête et je vivrai pleinement ma vision de la vie et non celle d’un livre ou d’un autre.

En fin de compte, il faut je dirais au-delà de tout choisir intelligemment ses lectures. S’il est important dans équivoque de sortir de sa zone de confort, il ne faut pas non plus répéter comme un oiseau ce qu’on lit dans les livres. Il faut lire, écouter des podcasts, etc, de façon intentionnelle pour pouvoir s’ouvrir, se développer. Cependant à la fin de journée, il ne faut garder que ce qui fait du sens pour nous et pour nous seul.

Alors, en prélude de l’année 2020 qui sonne à notre porte, je me suis faite cette promesse : sois ce que tu veux, fais les choses comme tu les sens. Je pourrai me tromper sur le chemin, mais je ne regretterai jamais d’avoir appris.

Bien évidemment, ceci vaut d’abord pour moi sourire. Si vous tombez sur cet article, j’ose croire que mes réflexions vous parlent un peu. Cependant, ne prenez que ce qui vous sied. Il n’y a ici aucune injonction, juste des suggestions et des échanges.

Je l’ai dit, certaines pensées par ici, seront courtes, des petits messages sans prise de tête. C’est le cas de ce texte. Je n’irai pas beaucoup plus loin. Partagez si vous avez aimé ou dites-le moi en commentaire. Plus on est de fous, plus on rit.

Love, Anna 😘😘😘😘

One thought on “Sois ce que tu veux

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s