2 raisons d’agir avant qu’il ne soit trop tard!


Agir pour mourir, agir sans concession, agir toujours.

L’action semble de plus en plus être pour moi, comme une douce maladie, une absolue nécessité. Cependant, je pense surtout, que c’est la meilleure habitude que j’ai pu prendre. Pourquoi ? Découvrons-le ensemble

1. Planifier c’est bien, faire c’est mieux

Avez-vous déjà été de ceux qui se disent qui sont incapables d’avoir une bonne idée ?

Pendant longtemps, c’était mon quotidien. Je me trouvais TOUT sauf créative. Pourtant, j’ai toujours été une fille des idées.

Mes idées, pour certaines sont en moi depuis des années. Elles m’habitent comme des amies qui habitent loin. Que ce soit dans le domaine professionnel, associatif, etc, ces idées sont là et ne me quittent pas.

Certaines d’idées sont quand même passées au stade de plan mais très peu au final (de mon avis), sont concrètes et c’est là où le bât blesse.

Une idée n’est rien, un plan ne vaut pas grand chose, sans une action derrière. Ce qu’on retient c’est l’action qu’elle ait marché ou non.

Dans le domaine particulier de la citoyenneté (inspiration de cet article), tout brin d’action compte. Le monde se porte tellement mal en termes de valeurs, de modèles de vie que les actions même les plus petites sont devenues essentielles.

Au Cameroun, en particulier, nous sommes nombreux à penser que la citoyenneté avait été mise dans les placards. Pourtant, les dernières élections présidentielles et les débats qu’elles suscitent démontrent le contraire. Les uns et les autres ont soif d’action, de changement et ne savent simplement pas comment l’exprimer ni le structurer.

Il devient donc à la limite criminel pour ceux qui ont des idées, de ne pas essayer de les mettre en place. Pour notre famille, pour notre quartier, agissons sans se remettre en question. C’est le premier pas qui compte.

2. Le temps est trop court, la vie trop précieuse

Les décès dans mon pays le Cameroun sont d’une cruelle banalité. Accident de la route, courte ou longue maladie, les causes sont nombreuses.

Vivre un mois de plus est une grâce et vivre vieux est une bénédiction. Je ne compte pas le nombre de jeu que j’ai déjà perdu autour de moi. C’est une douleur qui ne se referme jamais complètement. Le meilleur hommage à ces êtres chers: AGIR.

Vérité toute faite mais vérité certaine: la vie est trop courte pour perdre du temps alors agissons.

De même, voir un pays en apparence stable, se muer en temple de guerre, c’est extrêmement facile et rapide. Nous avons longtemps regardé la RDC en nous demandant ce qui les empêche de régler leur problème. Voici près de deux ans maintenant, que le Nord-ouest et le Sud-ouest du Cameroun s’embrasent.

Les discours de haine tribale que certains trouvent le moyen de faire ressurgir sur les réseaux sociaux, ne sont que le début. On disait que le NO et le SO c’était pas grand chose. Aujourd’hui, la grande majorité fuit ces provinces et a enfin admis que ça ne va pas.

De ce fait, pendant que certains bataillent pour le contentieux post-électoral, gardons à l’esprit qu’il nous faut agir pour sauvegarder la paix et la fraternité. Ce n’est pas un cadeau.

Il nous faut aussi agir pour préparer le futur. Tous ceux qui ressentent le besoin d’exprimer différemment leur citoyenneté, que ce soit dans un groupe WhatsApp, Facebook, une plateforme physique, n’hésitez pas.

Il faut agir à l’instant, pendant que l’engouement est encore là. Il faut mobiliser, avant de structurer. Il faudra planifier et construire aussi très certainement, mais d’ores et déjà agissons !

J’ai ouvert les yeux ce matin avec cet article en tête ou plutôt cette thématique. Je ne savais pas s’il s’agirait de vous écrire un roman, ou une nouvelle. J’ai saisi mon clavier et j’ai écrit.

Puisse les quelques mots posés plus haut, vous donner envie vous aussi d’agir et de vous engager. On ne regrette jamais une action, on en tire que des leçons. Bon vent et agréable passage par ici.

Ne nous quittons pas sans une question. Quelle est cette action qui vous habite et que vous peinez à mettre sur pied? Quels sont vos blocages, vos réticences ? En avez-vous déjà parlé autour de vous?

Ouvrons la conversation en commentaire plus bas, sur la page Facebook du blog ou via mon compte Twitter en utilisant le hashtag #ActNow. Je vous attends.

Love, Anna 😘

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s