Si j’étais présidente du Cameroun en 2018


J’aurais voulu prendre une photo hier pour que mon coeur n’oublie jamais la douleur que j’ai ressenti pour mon pays.

Je marchais en effet dans une zone plus ou moins modeste, d’un quartier dit “riche” de la ville de Douala au Cameroun.

Des enfants le long du chemin, sur une route non-goudronnée entourée d’une petite forêt, portaient des bidons d’eau. Oui, à Bonamoussadi, il est des zones où on semble manquer d’eau.

Or, il est souvent admis que l’eau c’est la vie serait-ce à dire que ces enfants sont déjà morts ?

Oui, j’ai eu véritablement mal. Mon cœur de mère souffrait de voir des enfants si jeunes vivre en ville et pourtant se battre comme au village. Très rapidement, les uns et les autres me diront: c’est la faute du gouvernement. Je vous répondrai, oui et non en plusieurs points, en partant du prisme que j’étais présidente.

Ainsi, si j’étais élue présidente du Cameroun en 2018,

  1. La déclaration des biens dans la fonction publique serait systématique
  2. Je nommerai des ministres en leur donnant un vrai pouvoir

  3. Je ferai la chasse à la corruption systématique dans le public et surtout le privé

  4. Je m’assurerai ainsi de la gratuité effective de l’école

  5. Je changerai le mécanisme de mise sur pied des marchés publics pour notamment les entreprises parapubliques

  6. Je décentraliserai la gestion des ressources de base telles que l’eau et l’électricité

7 Je mettrai en place une culture de performance tout le long du système et de la chaîne

8 Je reverrai en profondeur le système éducatif

  1. J’amènerai le pays vers la célébration de la consommation locale

Par des actions conjointes entre MinComerce , Min culture et Agriculture

10 Je serai probablement assassinée mais au moins-ce j’aurais essayé

L’élection présidentielle approche et en pensant à ces enfants qui portent l’eau, je voudrais voir autre chose que des discours. Nous Camerounais, avons besoin de nous remettre en question individuellement.

Et vous que feriez-vous si vous deveniez président du Cameroun en 2018? Pour ne rien rater de mes réflexions sur le pays et le monde, inscrivez-vous ici.

Love, Anna ♥

Note de l’auteur : cet article a été écrit en début 2018, et je suis retombée avec étonnement sur ce brouillon

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s