tranchées

L’art de la guerre des tranchées version 2017


Pendant la première guerre mondiale, on découvrait les tranchées. Elles resteront célèbres pour cet affrontement interminable entre français, anglais et allemands sur le sol français. Dans ces longs tunnels, plus ou moins souterrains, les uns et les autres se sont terrés.

A aucun moment, ils n’ont véritablement pensés à faire la paix. Ce n’était pas possible et la guerre n’en a duré que plus longtemps. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont devenus ces tranchées d’un nouveau genre. Découvrez pourquoi?

1. Tout le monde sait tout

Sur un sujet donné, rien ne sert de vouloir démontrer que vous êtes un expert. Ce statut vous sera enlevé à l’instant T par un autre participant. Dans les nombreux débats qui animent la toile, personne n’a jamais l’information. Tout le monde sait tout, et prétendre avoir les bonnes sources.

Par conséquent, ceux qui savent réellement se taisent ou font semblant de ne pas s’y intéresser. Résultat: des avis excellents sont perdus, descendus ou tus tout simplement.

2. C’est donc le règne de la pensée unique

Sur les réseaux sociaux, l’autre est nécessairement contre vous. S’il n’accepte pas votre avis c’est qu’il ne vous aime pas. De fait, s’il ne vous aime pas, il vous déteste. Par conséquent, c’est un ennemi et son avis n’a pas de valeur.

Ce petit schéma décrit très bien les réactions que je lis sur Internet, dans les publications des uns et des autres, dans les avis donnés autour. Serait-il donc admis qu’on a jamais rien à dire? Ou plutôt, qu’il faut toujours choisir son camp, comme dans les tranchées?

Tout comme dans la guerre des tranchées, l’autre est l’envahisseur, l’autre est l’ennemi. Seul ce qu’on pense fait du sens. Pas d’échange sans colère. Peu de débats objectifs. Comment donc s’améliorer?

3. La colère dure

La guerre des tranchées sera le fait marquant de la 1ère guerre mondiale. Au terme de cette première guerre, l’Allemagne rentrera sonnée et honteuse. Cette honte sera le ciment du réveil virulent des années 40 et de la deuxième guerre mondiale.(j’ai une manie pour l’histoire, oui).

Sur les réseaux sociaux, c’est pareil. Après un débat houleux à la date 1, on bloque l’autre. Lorsqu’on ne le bloque pas, on aiguise ses armes et on revient en l’an 2 avec des mots saignants. Parfois, on mentionne, parfois on cite à l’aveugle. Ce qui est sûr, l’autre comprend toujours qu’on parle de lui et très souvent riposte.

Pour des débats d’idées, la guerre est scellée et parfois entre personnes qui ne se connaissent absolument pas. Voilà, ce que les réseaux sociaux ont fait de nous. Cependant, ce n’est pas une fatalité. Ecrire ici, c’est nous inviter les uns et les autres à faire la part des choses.

Les avis divergents sont une richesse et non un combat. Faire preuve d’ouverture d’esprit, aller vers l’autre, cela nous grandit. Alors, pourquoi pour beaucoup faire le choix des tranchées? Serait-ce cet apparent pouvoir que nous confère les réseaux sociaux?

Je ne saurais vous répondre. Je peux tout simplement partager le fait que cela ne rime pas à grand-chose de se détruire. En tant qu’êtres humains et africains, nous avons un monde à conduire, à bâtir. Comment le ferons-nous sans s’écouter, se comprendre?

Votre avis sur le sujet m’intéresse. Sur Facebook, sur Twitter ou en commentaire plus bas, je vous écoute.

Love, Anna♥

PS: Compteurs remis à zéro pour le challenge un  avec un Jour 1, qui se termine avec deux articles. Lisez le premier article ici.
Advertisements

One thought on “L’art de la guerre des tranchées version 2017

  1. Mince Anna Kedi Siade ne te cache plus tu mérite tant qu’on te soutienne. J’en dis pas trop, vois tu je crois que seule ma libération réelle peut mettre fin à la guerre, refaire la refondation et permettre aux autres et nous de repartir sur de nouvelles bases pour atteindre cette chose que tout le monde sait dire et peut être nommer l’amour mais que très peu en faits peuvent vivre et en atteindre le pic simplement et naturellement, tant la haine et l’égocentrisme des Hommes depuis de très nombreux temps fait ravage total.
    Need to see you really more

    Liked by 1 person

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s