Pourquoi écrire devient plus difficile


Écrire, pourtant un plaisir mais souvent rendu si difficile.

Chers lecteurs, c’est un plaisir mitigé de revenir par ici. Plaisir car je sais que vous êtes plusieurs à apprécier cet espace et le trouver utile. Mitigé car je ne sais pas combien de temps j’y resterai avec vous.

En effet, écrire ou plutôt parler de moi, devient de plus en plus difficile. Il est vrai que nous ne sommes pas à “Confessions Intimes”, mais je suis toujours partagée. Que dire, où m’arreter? Quelle est la limite à définir? De même la question ” Pourquoi écrire, à qui cela sert-il?” revient souvent.

Je n’y trouve pas toujours de réponse et ça rend l’exercice encore plus éreintant. De même, ma vie demeure très active et parfois le temps se perd. Écrire c’est construire sa pensée, prendre le temps. De même à trop vouloir bien faire, on finit par ne plus avoir le temps.

Alors, j’ai décidé d’écrire pour vous dire que je ne vous ai pas abandonnés. Je me cherche tout simplement. Avoir des retours en commentaires, par message (anna@lacasedanna.com) ou par tout autre moyen (Facebook, Twitter) serait top.

Pourquoi lisez-vous la Case d’Anna ? Qu’avez-vous découvert et apprécié sur cet espace ? Votre avis me serait d’un grand intéret.

Qu’à cela ne tienne, même si c’est plus difficile ces derniers temps, je garde le goût d’écrire et je ne partirai pas. En tout cas, pas encore. Je souhaiterais simplement écrire un peu plus pour vous que pour moi. Ce serait une nouvelle étape de cette belle aventure.

Dans l’attente de vos retours, je vous souhaite un excellent dimanche.

Love, Anna♦

Advertisements

20 thoughts on “Pourquoi écrire devient plus difficile

  1. Quand écrire devient difficile… il faut repenser à ses premiers amours et surtout, tu l’as fait, demander le feedback de tes lecteurs car s’il te suivent, toi aussi tu les suis quelque part tu fais une partie de ce qu’ils sont, et ils font une partie de ce que tu es.
    ça arrive à tout le monde, mais la vérité c’est que dès qu’on repose nos doigts sur un clavier… la magie s’opère, comme là, tout de suite, tu nous a encore offert un brin de magie, un peu de nous, un peu de toi.
    Ne t’inquiète pas des limites à franchir ou à ne pas franchir, sois instinctive, parce que dans tous les cas, ton lectorat est là, pas seulement pour tes écrits, mais aussi pour toi, parce que dans tes écrits, il y a un peu, beaucoup de toi.
    Keep up the good job and go back to your first love. ^_^

    Liked by 2 people

  2. De même à trop vouloir bien faire, on finit par ne plus avoir le temps… Je crois que c’est là que je pêche actuellement. C’est pour ça que parfois j’essaie de continuer à écrire avant tout pour mon plaisir personnel, si après ça peut plaire à une ou à 2 personnes en plus… Forcément, ça fera toujours plaisir. Alors pour quoi je lis ce blog? lol je ne sais même pas hein! Sûr qu’on m’a attaché au village. Ceci dit, je pense qu’au final le truc qui m’a le plus marqué, c’est ta régularité. Je me rappelle quand tu t’es donné le challenge bizarre d’écrire tous les jours! J’arrivais même pas à lire, tellement tu écrivais, par contre, tous les jours, je venais vérifier si tu maintenais la cadence… Tu as fini par lâcher un peu vers la fin, mais franchement réussir à trouver de l’inspiration tous les jours et produire des textes de qualité. Chapeau! Qui me prend pour te faire? lol.

    Bye!

    Liked by 1 person

  3. Kedi, je t’ai découvert (en écriture) à travers tes revues littéraires. Je pense que c’est un mal nécessaire que de continuer surtout que je sais que ce blog est un projet à long terme. Écrire sur l’Afrique (et tout ce qui s’y rattache) et ses auteurs est nécessaire. Si tu es à bout de souffle, reviens à la source pour comprendre les raisons/motivations qui t’ont poussées à commencer ce blog. Diversifie-toi et trouve des voies et moyen pour ne pas laisser tarir ton imagination (regarder des films, traîner sur facebook, rester silencieuse). Je ne veux pas être prétentieuse en te faisant ces suggestions. Donc, si tu as déjà explorer ces possibilités, tant mieux

    Liked by 1 person

  4. « Pourquoi écrire, à qui cela sert-il? » Voilà une question que je me pose chaise fois que j’écris. Et parfois la réponse me décourage. Je me dis bof, ça ne servira à personne, à quoi bon ? Et même quand je décidé de quand même écrire, je ne suis jamais satisfait du résultat, tout comme toi : « à trop vouloir bien faire, on finit par ne plus avoir le temps ». Très vrai. Ces derniers temps chaque phrase que j’écris est relue mille fois, et réécrire autant de fois. Même pour laisser un commentaire sous un billet, pour poster sur Facebook ou bien pour twitter je relis n fois. La solution ? Je ne sais pas, mais je suppose qu’il faut accepter qu’on n’est pas parfait et poster quand on peut…

    Liked by 2 people

  5. 《Ah! Quand je vous parles de moi, je vous parles de vous … Ah! Insensé qui croit que je ne suis pas toi》Victor Hugo, Les contemplations (1856).
    Chère Anne, j’aimerais par cette citation souligner l’intérêt que nous accordons à ce que tu fais, et te relever le sérieux avec lequel nous analysons les sujets pertinents que tu soulève dans tes écris. Au delà des commentaires que nous faisons à la suite de ceux-ci, c’est très souvent une transposition qui est faite lors de nos débats dans des cadres plus privés. Sans vouloir te mettre la pression, tu portes déjà la responsabilité d’une influence positive au sein d’une communauté… surtout ne t’arrêtes pas maintenant!
    Dans l’attente de te lire très bientôt.

    Liked by 1 person

  6. 《Ah! Quand je vous parles de moi, je vous parles de vous … Ah! Insensé qui croit que je ne suis pas toi》Victor Hugo, Les contemplations (1856).
    Chère Anne, j’aimerais par cette citation souligner l’intérêt que nous accordons à ce que tu fais, et te relever le sérieux avec lequel nous analysons les sujets pertinents que tu soulève dans tes écris. Au delà des commentaires que nous faisons à la suite de ceux-ci, c’est très souvent une transposition qui est faite lors de nos débats dans des cadres plus privés. Sans vouloir te mettre la pression, tu portes déjà la responsabilité d’une influence positive au sein d’une communauté… surtout ne t’arrêtes pas maintenant!
    Dans l’attente de te lire très bientôt.

    Liked by 2 people

    1. Bien noté. L’ordre ne saurait passer inaperçu (rires). Plus sérieusement merci. Il est toujours important de se voir rappelé ainsi à l’ordre. C’est un encouragement fort. Bises.

      Like

  7. Cc Anna jaime te lire,J’aime ton style et je sais de qui tenir quand mon magma en la matière va être fatigué de bouillir de l’intérieur
    Alors beaucoup de courage!!!! Et continue de nous abreuver

    Liked by 1 person

  8. C’est dejà bien de nous faire part de tes ressentis. Ecrire sur soi même et son état d’esprit actuel est aussi une source d’inspiration. Connaissant personnellement la description de ce Post, je ne peux que t’encourager à garder la flamme de ce blog, qui est sûrement source d’inspiration et de motivation pour plusieurs autres lecteurs. Alors courage Miss Anna !!!
    Pierre C. Engama à Bediang

    Liked by 1 person

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s