2015

2015, je me lance….


2015, ou plutôt fin de 2014, temps du bilan, temps de résolutions et tutti quanti. Temps pour se plaindre, pour dire merci, pour s’engager, pour prendre l’élan, pour définir un plan d’action, c’est selon.

A l’aube de la nouvelle année, je me refuse à vous infliger un bilan. Après tout, cela ne fait que trois mois que nous interagissons ensemble chers lecteurs. Il serait donc très pompeux de ma part de vous raconter ma vie. Par contre, je peux au minimum partager ma vision du monde en 2015.

A l’heure où je vous écrit, je suis à l’écoute de la version anglaise du discours de notre cher et tendre excellentissime sérénissime président au Cameroun, que je ne citerai plus (si vous ne connaissez pas son nom, c’est dommage, car ça fait au minimum trois décennies qu’il est là). Je l’écoute et je me demande vers quelle direction nous tendons et si nous aurons un jour une chance d’aller mieux. En effet, malgré la gabégie, la misère et les nombreux autres maux qui assombrissent le quotidien de  la grande majorité des Camerounais, on souhaite encore nous abreuver de promesses. On nous promet industrialisation, investissement après trente ans passés au pouvoir. Que s’est-il passé avant pour que rien ne se passe et pour qu’on espère un changement demain? On n’accuse l’insécurité galopante que pour expliquer le manque d’investissement en 2014. On nous suggère des analyses économiques bringuebalantes, vieillottes et on suggère que le système économique libéral piloté par des instances internationales qui n’ont que faire de notre sort, est LA norme à suivre comme une norme. Mais alors, une norme pourquoi et pour quel but?

A l’aube de 2015, chers lecteurs, mon cœur saigne. Il est si triste d’observer qu’on vit dans un pays qui semble si arriéré et si “attardé” au nom de l’immobilisme de sa classe dirigeante. Toutefois, mon esprit optimiste ne saurait s’arrêter à cela. Mon beau pays regorge de talents. Mon cher et tendre pays regorge d’ambition et de rêves. Songer à toutes ces opportunités me rend somme toute heureuse. Je suis tout particulièrement heureuse car en 2015, je participerai à un nouveau projet qui aura pour objectif de mettre en valeur tous ces talents made in 237. Miss Debs, mon inspiration de petite sœur, m’entraîne dans cette nouvelle aventure et j’ai tout simplement hâte!!

Alors oui 2014 n’a pas été facile pour un certain nombre de raisons en ce qui me concerne. Alors oui le bilan de 2014, par notre leader est plus qu’inquiétant et démoralisant mais comme le dit l’adage “Only Sky is the Limit”. Je me prends à rêver mieux pour mon pays et tout en rêvant, je continuerai à y contribuer à mon humble manière. Que vous promettre pour 2015? Une plume plus fréquente, des découvertes encore et toujours (musicales, littéraires, sorties), de l’humour (c’est beaucoup mieux avec..) et le plaisir de vous écrire et vous lire!!

Belle et heureuse année 2015, en fait je vous l’avais déjà souhaité ici et je vous le rappelle encore, “Restons vigilants” et j’ajoutes “soyons positifs”.

N’hésitez pas à partager votre avis sur l’article, sur le bilan du Cameroun, dans le petit commentaire plus bas, je vous attends. 

Anna♦

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s