Free-Your-Mind

Devenons libre


“Quels sont les graviers, les petits cailloux dans ma chaussure qui rendent ma marche difficile ?”

De cette pensée chrétienne que je reçois tous les jours, je tire souvent de riches enseignements et réflexion pour la journée ou tout simplement pour la vie. Les deux lignes ci-dessus constituent le résumé de la pensée du jour et ont tout particulièrement attirées mon attention.

En effet, lorsqu’on décide dans la vie de s’améliorer, de devenir meilleur, c’est un combat permanent. Songez par exemple aux membres des alcooliques anonymes et à tous les efforts qui sont les leur pour arrêter de boire. Ils célèbrent chaque jour d’abstinence car le moindre faux pas, la moindre déconcentration peut les ramener au point zéro voir pire.

C’est une chose de vouloir avancer, c’est une autre d’abandonner de mauvaises habitudes. En tant qu’être humain, nous nous laissons facilement conditionner par nous-mêmes et les autres. Alors, changer, évoluer, s’améliorer est un combat de tous les jours.

Cela me fait encore penser à ce billet de Benjamin P. Hardy qui proposait 50 actions à mettre en place pour apporter plus de bien-être à sa vie (vous pouvez le lire ici, un peu long mais il vaut toutes les minutes que vous dépenserez). De ce billet, j’avais notamment retenu que lorsqu’on décide de changer/améliorer son style de vie, il faut être prêt à traquer le changement, à mesurer les efforts accomplis ainsi que les manquements. Pensez à un exemple tout bête. Vous aviez pris l’habitude du fait d’une certaine fatigue, de ne pas prendre de douche le soir alors même que cette douche avait toujours été pour vous, un facteur déstressant et relaxant à la fin d’une journée. Décider de revenir à l’habitude positive de vous laver le soir est forcément la bonne décision mais sera telle facile à maintenir sur la durée ? Pas forcément mais il faudra bien que vous y teniez.

Ainsi “La Pensée Du Jour” nous permet par ces mots de réflexion, de recentrer le débat sur nous. Trop souvent, nous voulons accuser les autres de nos misères, de nos déconvenues. Or, NOUS sommes les maîtres de notre jeu. Les seuls blocages/prisons sont ceux que nous mettons en place nous-mêmes. Le petit caillou dans notre chaussure, c’est généralement NOUS et personne d’autre.

Alors comme le suggérait La Pensée Du Jour de Top Chrétien, qu’attendons-nous pour être libre? Une contribution, un avis, n’hésitez pas à partager en commentaire au bas de la publication ou sur Twitter et/ou sur Facebook.

Love, Anna♦

Advertisements

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s