Je suis afrocentriste, et puis quoi?


“Je suis afro-centriste et puis quoi?”. Je connais quelques extraits de Cheikh Anta Diop que je cite dans toutes mes phrases. Je me réclame digne descendant de Thomas Sankara (d’ailleurs, je célèbre chaque année le jour de sa mort et chaque africain le devrait).

Je déteste les blancs, ce sont tous des vendus, ils nous ont spoliés et sont responsables de tous les maux de l’Afrique. Ils en sont tellement responsables qu’ils m’obligent à vivre chez eux, vous imaginez? Pourquoi? Ben tout simplement parce qu’ils ont de concert avec nos chefs d’états rendus mon pays si pauvre que je ne pourrais y retourner. C’est ce qu’on appellerait l’immigration économique. 

“Je suis afro-centriste et puis quoi?“…J’aime beaucoup la nourriture africaine, c’est si riche et varié. Je ne porte que du Wax, c’est tellement plus joli et puis tout dernièrement, j’ai fait un big chop*. Je suis devenue Nappy*, parce que nous devons être fier de notre culture, fier de nos cheveux crépus. Black is Beautiful, Black is Powerful. Nous devons retourner au plus profond de nos racines. Du temps des Kémites, nous étions puissants. D’ailleurs l’Afrique est le berceau de l’humanité. Je ne comprends pas ses filles qui se défrisent pour avoir les cheveux lisses comme les blanches ou toutes ces autres qui portent des mèches brésiliennes ou indiennes. Elles renient leur identité et je ne comprends pas cela.

“Je suis afro-centriste et puis quoi?”. L’Afrique est le continent du futur. Nous allons récupérer la place que nous avons toujours eu dans l’histoire du monde. Nous allons redevenir un continent conquérant mais pour cela, nous devons faire revivre le rêve du grand Kadhafi. C’est pour ça que les blancs l’ont tué. Il voulait créer les Etats Unis d’Afrique, tout comme l’avait suggéré le grand écrivain Cheikh Anta Diop. Partout ces blancs vont en Afrique pour tuer nos héros avec le soutien de nos frères. C’est comme ça qu’ils nous ont pris Sankara et Lumumba. Aujourd’hui c’est Laurent Gbagbo. Qui sont-ils pour le juger dans leur CPI? Moi, je dis non! Nos dirigeants doivent transformer l’union Africaine en état fédéral. Nous devons quitter la zone CFA immédiatement. Nous pouvons réussir, rien ne peut dépasser l’homme noir et encore moins l’homme africain.

Et si on n’était pas afro-centriste? Et si on n’était Camerounais, Français d’origine, Noir américain, ou plus simplement citoyen du monde tout court? Et si on pensait que dans chaque civilisation, dans chaque système créé par les hommes il y a du bon et du mauvais? Et si on apprenait à cultiver une vraie connaissance de notre passé, mais surtout de notre culture sans extrême, ou plutôt sans extrémisme, sans intégrisme. Qui a dit que la réponse à la haine, au racisme, c’était la haine et le racisme en retour? Qui a dit qu’il devait y avoir une race (la race noire, pure, etc..) supérieure aux autres? Qui a dit que l’homme était un et ne pouvait se faire un passif, un futur composé de ses diverses expériences? Qui a dit que la colonisation n’avait été QUE négative? Qui a dit que nous avions la bonne solution?

Se cultiver c’est une nécessité. Avoir de l’ouverture d’esprit, un devoir. L’Afrique que certains d’entre nous, pensent, rêvent, idéalisent, n’existe je suis désolée de le dire que dans leurs têtes. Ce n’est pas juste le passé qu’il faut chérir, c’est le présent qu’il faut défendre.

Etre afro-centriste, s’il faudrait l’être, ça serait aimer mon pays le Cameroun, en être une citoyenne fière, apprendre à le connaître, le visiter (et Dieu seul sait que je le connais encore peu), en faire la promotion partout où je serais malgré les nombreux écarts. Etre afro-centriste, ça serait m’ouvrir aux cultures des autres Afrique (anglophone, du nord, etc..) en visitant, lisant, écoutant de la musique d’un peu partout. Etre afro-centriste ça serait surtout être représentante partout où j’irais des vraies valeurs africaines: la charité, l’hospitalité, l’amour, ouverture d’esprit ces valeurs qui n’ont attendu ni Bible, ni Coran, ni constitution pour être au cœur de nous, au cœur de cette Afrique.

Alors afro-centriste? Certainement pas. Africaine oui, humaine oui. Et vous, votre avis m’intéresse. Au plaisir de vous lire.

Love, Anna.♦

*Big Chop: Fait pour des filles aux cheveux défrisés de couper leurs cheveux à ras, afin de récupérer leur texture naturelle.

*Nappy: Natural and Happy, mouvement lancé pour désigner le fait de retourner au cheveu naturel, pour des femmes noires aux cheveux défrisés.

Advertisements

One thought on “Je suis afrocentriste, et puis quoi?

What do you think? Let us know...

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s