Un pas après l’autre, je marche.

J’ai dit, oui j’écrirai une fois par semaine. Des fois, je veux écrire mais mon cerveau a tellement de choses à dire qu’il ne sait plus lesquelles considérer. Est-ce que je vous parle de la gifle qu’a été  « Chère Ijewale » de Chimamanda Agozi Adichie, ou de cette scène de violence qui gonfle dans ma tête ? Ou encore de l’impact du séminaire de Scheena Donia sur moi ?

Tout de suite en faisant l’effort, d’y penser, je me retrouve avec minimum trois propositions de textes et de thématiques pour vous. Ce phénomène, j’en ai parlé ici, il y a près de deux ans dans un article intitulé « le pouvoir de l’action ». Penser, matérialiser, agir. C’est aussi l’un des piliers de transformation que Scheena a défini pour nous lors de son atelier. Elle a résumé cela à la loi de l’attraction (je n’en dis pas trop parce que cela méritera un article complet).

Dans tous les cas, je vais me résumer ici en quelques petits points parce qu’au final, il s’agit avant tout de respecter un engagement.

Continue reading “Un pas après l’autre, je marche.”

Il n’y a qu’un cœur blessé pour comprendre un autre cœur blessé

1h30 ou à peu près, c’est la durée du film American Son, dernière sortie de NETFLIX. American Son parle de blessure, de peines, de douleur, de différence et de ségrégation a minima. 1h30 pendant lesquelles j’ai eu envie de pleurer à chaque instant, mais aucune larme n’a bien voulu se donner la peine de traverser mon œil. J’ai eu envie de crier mais aucun son … Continue reading Il n’y a qu’un cœur blessé pour comprendre un autre cœur blessé

Je vous parle simplement

Écrire ce n’est pas toujours obligé d’avoir un sens. J’ai envie de gratter du papier tout simplement.

Je me suis rappelée récemment que ce blog était un espace personnel. Qui dit espace personnel dit faire ce qu’on y veut.

Lorsque je l’ai créé, en 2014, il n’y avait pas de direction assumée, juste l’audace d’avoir tenté Mondoblog et d’avoir réussi. Ce que ça me rappelle, il ne faut pas toujours une raison pour tout.

Continue reading “Je vous parle simplement”

Bienvenue dans la République du passe-droit

Il m’aura fallu du temps comme dirait quelqu’un pour reconnaître avec tristesse que je vis dans un pays qui semble avoir normalisé l’écart.

Il m’aura fallu du temps pour l’admettre car je crois véritablement au changement envers et contre tout, et il passe difficilement par la plainte (de mon humble avis).

Cependant, de temps à autre, il faut peut-être remettre en question quelques principes qui ne nous favorisent pas et c’est ce que je vais faire ce matin parlant du passe-droit.

Continue reading “Bienvenue dans la République du passe-droit”