Au jeu de la vie, il n’y a que des gagnants

On est toujours gagnants dans la vie. Encore faut-il le vouloir, le reconnaître, se dépasser et se remettre en question.

Voici ma leçon des cinq dernières semaines. Tout de suite je vais commencer par un clin d’oeil à mon écrivaine préférée Anne-Marie Befoune. Allez la lire, sur son nouveau bébé, et vous comprendrez pourquoi je l’aime et j’aime son combat pour la vie.

Elle est un beau témoignage de cette maxime que je viens donc de créer, et de décréter : “Au jeu de la vie, il n’y a que des gagnants”.

Continue reading “Au jeu de la vie, il n’y a que des gagnants”

Advertisements

Elle a lu- Le Zahir- Paulo Coelho

Je n’avais jamais lu de Paulo Coelho avant de lire le Zahir.

J’avais donc un certain nombre d’appréhensions pour comprendre le phénomène Paulo Coelho,tout autant que m’intéresser au livre et à son intrigue.
Je me suis en effet souvent méfié des best-sellers en particulier lorsqu’il s’agit de développement personnel.

C’est donc avec un mélange d’appréhension et d’intérêt que j’ai découvert ce livre.

Continue reading “Elle a lu- Le Zahir- Paulo Coelho”

Comment éviter de se laisser submerger ?

Je voudrais vous écrire ici depuis quelques jours, mais mon cerveau est empli de tellement de réflexions que je ne saurais où commencer. C’est une sensation que j’ai souvent vécue mais au contraire hautement destructrice.

Continue reading “Comment éviter de se laisser submerger ?”

2 raisons d’agir avant qu’il ne soit trop tard!

Agir pour mourir, agir sans concession, agir toujours.

L’action semble de plus en plus être pour moi, comme une douce maladie, une absolue nécessité. Cependant, je pense surtout, que c’est la meilleure habitude que j’ai pu prendre. Pourquoi ? Découvrons-le ensemble

Continue reading “2 raisons d’agir avant qu’il ne soit trop tard!”

Si j’étais présidente du Cameroun en 2018

J’aurais voulu prendre une photo hier pour que mon coeur n’oublie jamais la douleur que j’ai ressenti pour mon pays.

Je marchais en effet dans une zone plus ou moins modeste, d’un quartier dit “riche” de la ville de Douala au Cameroun.

Des enfants le long du chemin, sur une route non-goudronnée entourée d’une petite forêt, portaient des bidons d’eau. Oui, à Bonamoussadi, il est des zones où on semble manquer d’eau.

Continue reading “Si j’étais présidente du Cameroun en 2018”